[Août] Week-end du 29 - 30: Cols du Lautaret, Granon, Izoard, Agnel, Manse, Noyer, St Sebastien, 390 kms



























Samedi: Echirolles - Chateau Queyras par le Col du Lautaret (2080m), le Col du Granon (2413m) et le Col d'Izoard (2360m), 177 kms















































Dimanche: Chateau Queyras - Clelles par le Col Agnel (2744m), le lac Serre Ponçon, le Col de Manse (1268m), le Col du Noyer (1644m) et le Col Saint Sébastien (983m), 213 kms

Soit 390 kms en 2 jours.

Très beau week-end! En haut du Col du Noyer, j'ai commencé à me demander comment j'allais faire pour rentrer avant la nuit... Je n'avais pas envie de faire la descente de Monteynard dans l'obscurité et niveau timing, j'étais très juste. Un peu moins d'une heure avant la nuit, je me suis arrêté à un embranchement: d'un côté la Mure à 12 kms, de l'autre Mens à 7 kms... En allant vers la Mure, il me restait à vue de nez une soixantaine de kms... En allant vers Mens, c'était plutôt 80 kms... le lendemain, je travaillais et je voulais rentrer au plus vite. Je savais qu'un train partait de Gap à 19h44 et qu'il arrivait à Grenoble à 21h44... le grande question était donc de savoir si en allant vers Mens, je pourrais intercepter ce train à Clelles? A quelle heure passerait-il à Clelles? J'ai misé sur 20h45 et me suis lancé dans un contre-la-montre pour rejoindre Clelles le plus rapidemment possible! Je me suis interdit de m'arrêter, et je ne me sentais pas en forme: mes réserves étaient vides: plus de pain, plus de boisson, je n'avais rien acheté depuis plus de 160 kms... en roulant, j'imaginais plein de scénarios: Clelles - Grenoble de nuit avec plus rien dans le ventre et réveil à 7 heures du matin le lendemain pour aller travailler, ça ne me plaisait pas vraiment... Le train s'arrêtait-il à Clelles? Etait-il possible qu'il passe avant 20h45? Et le dimanche, circulait-il bien? Et encore combien de kms pour atteindre Clelles? Pourvu que ça grimpe pas trop! 20h40, j'arrive à la gare de Clelles... je regarde les horaires: 20h50! Sauvé!

Commentaires

  1. Salut Benjamin,
    Le prochaine fois que tu me croises, tu me dis "je suis Benjamin" et je saurai qui tu es! Enfin, bon, si tu quittes Grenoble, je ne sais pas si on se croisera à nouveau.
    Tu avais un maillot particulier à la Croix de Fer? En regardant dans mes photos, je peux peut-être te trouver!
    Merci pour le commentaire, ça rend le blog plus vivant!
    Au plaisir de faire ta connaissance,
    Matthieu.

    RépondreSupprimer
  2. Salut mathieu,

    Tout d'abord félicitations pour tes parcours à vélo (notamment ton grenoble-Bratislava; franchement pour enchaîner de tels circuits, tu as de sacrés capacités de récupération!!!).
    Ensuite merci pour tes photos des cols et des paysages,j'habite aussi grenoble (jusqu'au 30 septembre) et je retrouve tout ce que je fais également à vélo.
    je me souviens t'avoir croisé à plusieurs reprises, notamment lors du dauphiné 2008 au sommet de le croix de fer où nous êtions au même endroit!!
    Continue comme ça et peut être à une prochaine sur la route

    RépondreSupprimer
  3. Salut Titius,
    T'avais raison: le Granon est un col grandiose! 10 kms à 9,5-10% et des paysages de rêve!
    Je suis sûr que toi aussi, tu continues à rouler, non? Ou peut-être songes-tu déjà à l'an prochain...
    Merci pour ton commentaire, je suis content de t'avoir rencontré et j'espère qu'un jour, on roulera ensemble quelques centaines de kilomètres...

    RépondreSupprimer
  4. Ah tu t'es enfin lancé dans le col du Granon ! Sympa hein ?
    Tu ne te fatigue jamais à ce que je vois.

    La course contre le train me rappel un mauvais souvenir d'août 2007 à Paris (et oui, moi je l'ai raté à 2 minutes près)

    RépondreSupprimer
  5. Whaouh, les photos sont fabulous et quel final, la course "avec le train" ! J'aime cette impression de liberté et de joie qui se dégage de tes récits et photos

    RépondreSupprimer
  6. Salut Fabrice! Merci pour ton message!
    Dommage qu'on ne se soit pas croisé sur le vélo!
    C'est magique l'Oisans! Je ne sais pas si tu as été jusqu'à explorer les cols méconnus comme le sublime Col du Sabot au-dessus de Vaujany ou encore le Col du Solude au-dessus de Villard Notre Dame (je n'ai jamais grimpé ce dernier: éclairage et gros pneus nécessaires)... si c'est pas le cas, ça te fera un argument pour revenir dans le coin! Le Col de Sarenne, la Croix de Fer, etc, sont des cols somptueux, tu as du te régaler!
    Je ne sais pas de quelle région tu viens... mais ça doit sûrement te changer!

    RépondreSupprimer
  7. Salut Mathieu! Samedi je t'ai croisé juste avant que tu arrives à Bourg d'oisans. Tu ne te souviens pas d'une voiture qui te klaxonne? Je rentrais de 15 jours de vacances à l'Alpes d'huez ou j'en ai profiter pour parcourir tes cols préférés (croix de fer, galibier, ornon, ect...)
    Qu'est ce que les paysages sont beaux du côté de villard reculas et du col de sarenne. Tu as vraiment de la chance d'habiter sur Grenoble et d'avoir un si joli terrain de jeux à quelques tour de roues. A+

    RépondreSupprimer
  8. Merci Bast!
    Quant à moi, j'aime toujours autant ta façon de faire du vélo: collectionner les cols avec passion et conviction, sans pression et bien loin de toute compétition! Bravo à toi! En espérant que tu réussiras à trouver le temps pour nous faire encore un peu rêver d'ici à la fin de l'année!

    RépondreSupprimer
  9. Bravo Matthieu ! Que des beaux cols, j'admire toujours autant ta motivation à rouler; jusqu'à se poser seul à une table le soir après 180 kms pour repartir le lendemain... T'as eu chaud pour le train, à 10 min près :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire