Vercors: la Molière (1632m) par Les Jaux à mobilité douce

Samedi 4 décembre 2010. Approche en tramway, puis en bus jusqu'à Engins (890m). Ensuite, nous avons marché avec des raquettes dans le secteur du plateau de la Molière.

(A mon goût, il faisait trop froid pour tenter une approche à vélo.)































Commentaires



  1. Heuu .... je vois que tu n' as pas pris ma farce au second degré et que je t' ai chiffoné. J' en suis désolé, et te présente mes excuses .


    Gérard ...qui vit avec sa petite famille sans voiture ni télévision depuis toujours.


     


     



    RépondreSupprimer


  2. Tu es excusé! Je sentais bien qu'il y avait du second degré, mais je ne savais pas si c'était du second degré visant à ridiculiser la mobilité douce ou à minimiser la gravité du fait d'utiliser
    une voiture. Je ne savais pas comment prendre ta remarque, désolé. Je ne crois pas avoir été trop méchant.


    Vivre sans voiture et sans télévision est un bel acte de résistance! Vos vies doivent être intéressantes!



    RépondreSupprimer


  3. Ah là là ! Tu nous fais tout un chichi pour trois petites approches en voiture et tu mets aux pieds de belles raquettes 100% plastoque, bien pollueuses à fabriquer et à recycler ,à acheminer de
    Chine en France  ...ou polluantes lorsqu' elles passeront dans l' incinérateur de Grenoble.


    Bon ça ira pour cette fois!


    Très très belles photos comme d' habitude.


    Gérard



    RépondreSupprimer


  4. Bonjour Gérard,


    Mes raquettes sont fabriquées en France (elles n'ont pas fait 10000 kms d'avion). Au cours de sa vie, une voiture émet en moyenne 40 tonnes
    de C02 (dont 6 tonnes rien que pour sa fabrication et 1 tonne pour sa destruction), une paire de raquettes, ça doit être 1 million de fois moins. J'essaie de défendre la mobilité douce, on m'a
    déjà contré une première fois en me disant que mon vélo polluait, une seconde fois en me disant que mes baskets polluaient... c'est au tour de mes raquettes d'y passer. Je ne dis pas qu'il faut
    utiliser aucune ressource et se laisser mourir, je dis simplement qu'il faut tout faire pour ne pas utiliser les ressources plus vite qu'elles ne se renouvellent; et il me semble que sur ce plan,
    les voitures sont une plus grande menace environnementale que les raquettes à neige.


    Merci pour les photos. Ce sont les paysages et l'appareil qui ont fait tout le travail: merci à eux.



    RépondreSupprimer


  5. Bonjour Matthieu, oooh, joli paysage de la neige. J'imagine que c'etait une agreable journee. Visiter en tramway et en bus c'est tres pratique. Au japon il y a aussi la neige aux montagnes mais
    nous avons moins de transport commun que l'ete et puis je n'ai pas de voiture donc c'est difficile d'y visiter. A bientot.



    RépondreSupprimer

  6. Merci beaucoup, Mai! La neige a bien fondu: il a fait très doux ces derniers jours en France. A travers ton blog, je rêve du Japon: tes photos sont très jolies!


    RépondreSupprimer


  7. Comme toujours, de très très belles photos qui donnent envie de s'évader!



    RépondreSupprimer

  8. Merci Fred! J'ai de la chance de vivre à Grenoble, mais l'Ardéche, ça doit être également très joli!


    RépondreSupprimer



  9. Jolie balade! C'est un tour que j'ai souvent fait en VTT, mais encore jamais à
    pied. Pour l'approche en vélo je te comprends, trop froid le week end dernier et surement des risques de verglas dans les
    gorges.




    RépondreSupprimer

  10. A vtt, ça doit être très agréable. J'aime bien aller jusqu'à La Molière par la petite route forestière, il me semble que c'est toi qui m'en as parlée le premier. La dernière fois que je suis allé à
    La Molière à vélo de route, je vous avais quitté vers Autrans et j'avais fait la descente de nuit. Bon souvenir!


    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire