Chartreuse: Chamechaude (2082m) et le Saint Eynard à pied depuis Grenoble

Je voulais prendre le bus jusqu'au Sappey-en Chartreuse, mais je l'ai râté. Je l'ai râté de peu, de moins d'une minute: d'ailleurs, sur la photo ci-dessus, on le voit sur le pont avec en arrière plan le "Mont" Saint Eynard. Je suis donc parti à la conquête de la Chartreuse à pied du Musée de Grenoble (220m) - approche jusqu'au Musée en tramway.


Le Fort Saint Eynard (1326m) vu des sentiers du Mont Rachais. 

J'ai longé la route entre le Col de Vence (782m) et le Sappey-en-Chartreuse (950m). Ce n'était pas si désagréable: j'ai croisé peu de voitures et pas mal de cyclistes.

Chamechaude (2082m) vu du Sappey-en-Chartreuse.

Eglise du Sappey-en-Chatreuse, 1000m environ.


Habert sous Chamechaude (1570m).

La Dent de Crolles (2064m).

Intérieur du Habert.



Nuit fraîche: c'est descendu à 2°C à l'intérieur du Habert: j'ai eu un peu froid au nez.

Vue sur Belledonne.

Versant Nord Ouest de Chamechaude.

Au centre: le Mont Blanc (4808m); à droite: la Dent de Crolles.


Sommet de Chamechaude (2082m), point culminant de la Chartreuse. A gauche: le Grand Som (2026m).






Redescente vers le Sappey.

Début de l'ascension du Mont Saint Eynard. A gauche: Pinéa (1771m); à droite: Chamechaude.

Crête du Saint Eynard (1300m) surplombant le Grésivaudan et faisant face à Belledonne.

J'ai réussi à alléger mon sac à dos: je suis parti avec 11kgs contre 18 kgs le week-end dernier (eau et nourriture comprises)!


Fort du Saint Eynard (1326m).

Redescente vers le Col de Vence (782m) Au col de Vence, j'ai pris un bus pour redescendre sur Grenoble.

Commentaires



  1. Belle promenade ! Merci pour les photos et les commentaires !


    J'aime beaucoup les photos du refuge, tu étais vraiment seul à l'intérieur ? Pour manger, dormir etc. ? :) Super !



    RépondreSupprimer


  2. Salut Bastien!


    Oui, j'étais bien seul et l'ambiance était très agréable dans le refuge. Je pense que cette randonnée aurait plu à certains de mes amis aventuriers, mais malheureusement, personne n'était
    disponible!



    RépondreSupprimer


  3. Donc, combien de kms au total ?  Même avec 7 kg en moins dans le sac  à dos (qu'avais-tu éliminé par rapport au weekend précédent ?), cela a dû faire un bon petit peu !! Ainsi, tu
    manques le bus à l'aller, mais pas au retour ....trop consciencieux !!


    Ai bien apprécié les commentaires explicatifs ajoutés à tes photos, cela me permet de prendre des repères !


    Superbe conversation avec le merle au sommet de Chamechaude !



    RépondreSupprimer


  4. Merci pour tes commentaires, Patricia!


    Le merle est un chocard à bec jaune. Il chantait et est resté plusieurs longues minutes à mes côtés. J'ai adoré ce moment à la Croix de Chamechaude.


    Pour gagner du poids, j'ai emporté un sac de couchage plus léger (duvet contre synthétique), un matelas plus léger, je me suis abstenu de prendre mes raquettes... Bref, 11 kgs, ça reste assez
    lourd, mais c'est difficile de faire moins, car le sac vide pèse 3 kgs (+2 kgs d'eau, etc)...


    En tout cas, j'aime beaucoup la randonnée à pied: ça permet de s'éloigner des routes et des voitures, et d'être plus insouciant! Concernant le kilomètrage total, je n'en sais rien et ça n'a pas
    vraiment d'importance. A vélo, je trouve que le compteur devient trop souvent une obsession et enlève beaucoup de "poésie"... C'est vraiment triste qu'une sortie puisse à se résumer à une
    série de chiffre (distance kilomètrique, vitesse moyenne, dénivelée); l'essentiel est ailleurs, l'essentiel est dans le ressenti. Soyons rebelles, enlevons nos compteurs! A pied, la
    problème ne se pose pas et je trouve que c'est mieux ainsi!



    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire