Fin de mon voyage à vélo, partie 5/5: du 26 août au 1 septembre: de Paris à Echirolles

Si vous voulez commencer à regarder les photos depuis le début: cliquez ici. 


Pascal.

Le très prometteur Romain (de Grenoble) et ses parents.

Matthieu de Grenoble.

11277 kms en 91 jours (1 jour de repos famille le 25 août), 20 pays: France (1), Italie (2), Slovénie (3), Croatie (4), Bosnie (5), Montenegro (6), Albanie (7), Grèce (8), Crète, Rhodes, Turquie (9), Bulgarie (10), Roumanie (11), Serbie (12), Hongrie (13), Slovaquie (14), Autriche (15), République Tchèque (16), Pologne (17), Allemagne (18), Hollande (19), Belgique (20) et France.

690 heures de pédalage, soit environ 7h35 par jour et 53 heures par semaine.

Partie 5: Paris - Grenoble par la Seine (et un peu la Marne), la forêt du Fontainebleau, le canal du Loing, la Loire, le canal de la Loire, la Bourgogne, les étangs de la Dombes, le lac d'Aiguebelette, le lac de Paladru, les berges de l'Isère.

 

Prochainement: le récit (et les commentaires des photos)!

 

Pour finir, je vous parlerai des souris qui font des trous dans ma tente la nuit, des types qui se mettent à jouer du tam-tam à côté de ma tente à 3 heures du matin, des matins très frais, des anciens chauffeurs de locomotives très bavards, des glissades dans la boue, des petits sentiers au bord de l'eau, des français qui me parlent en anglais pendant 5 bonnes minutes avant de me dire "ah mais t'es français!"...

Commentaires



  1. Il n'y a jamais trop de photos pour un tel voyage :)



    RépondreSupprimer


  2. Yes, excellent récit de ton voyage en photos, sacrée aventure.



    RépondreSupprimer


  3. Merci Thomas! Désolé, il y a beaucoup de photos, et il faut du temps pour tout regarder...


    J'espère que Léon va bien, et je regarde le super blog de Krawett...



    RépondreSupprimer


  4. Epoustouflant ! Je suis vraiment épaté. Et les photos sont excellentes ...



    RépondreSupprimer

  5. Merci Alain, ça me fait plaisir d'avoir "ton commentaire"! Il me semble que c'est avec toi que je me suis vraiment "lancé" dans le vélo, un dimanche matin sur la route du Fort des Quatre Seigneurs
    (tu étais arrivé au sommet, et pas moi!). J'aimerais bien repartir, peut-être dans les pays scandinaves, mais il me faudra sans doute affronter la pluie... ça ne doit pas être facile: d'ailleurs,
    tu dois bien le savoir, car je crois que vous avez "cyclocampé" en Irlande cet été. A bientôt, Matthieu


    RépondreSupprimer


  6. Salut , impressionnant les heures de pédalage, je suis court.Je me demandais si tu étais obligé de prendre autant de matos.Je suis complètement en accord avec le fait de ne prendre aucun moteur
    (bien sur c est + difficile sur l eau), la boucle c est le top!!!



    RépondreSupprimer


  7. Salut Arnaud!


    J'ai préféré prendre pas mal de matos pour avoir un peu de confort: 3 mois de voyage, c'est long, c'est mieux de passer de bonnes nuits, de bien manger, etc.


    En effet, la boucle, c'est la solution la plus écologique. En faisant le même nombre de kilomètres, je crois que j'aurais pu me retrouver en Chine, mais ça m'aurait gêné de refaire en
    avion tout ce que j'ai fait en vélo. Et puis, pour une première aventure, rester à proximité de l'Europe était plus rassurant pour moi (et pour d'autres).



    RépondreSupprimer


  8. L'appel du voyage. Sacré périple, respect...


     



    RépondreSupprimer


  9. Très belles photos, ça donne vraiment envie de partir par monts et vaux.


    Mais malheureusement je ne me sens pas capable d'effectuer ce genre de périple.


    Une question sans doute bête: combien pèse ton vélo, n'aurais tu pas intérêt à prendre une petite remorque?.



    RépondreSupprimer


  10. Bonjour Patrick!


    Le vélo pèse 50 kgs, et les remorques pèsent au minimum 3 kgs, voire 8 kgs... prendre une remorque alourdit encore plus le vélo... et en plus, une remorque tire le vélo vers l'arrière quand ça
    monte... c'est pourquoi je n'étais pas motivé pour tirer une remorque, mais peut-être que j'ai eu tort: je ne sais pas, je n'ai jamais tiré de remorque à vélo!


    Si tu veux, si tu as un vélo, tu peux accrocher ton vélo au mien et je te tire!


    Merci pour ton commentaire!


    Matthieu



    RépondreSupprimer


  11. Rien que la partie 5 représente un très beau voyage ... Félicitations pour l'effort et le partage


    j'aime bcp la photo prise à "Les Choux" :-))))


    sinon, j'aime aussi particulièrement celles où ton vélo est mis en scène



    RépondreSupprimer


  12. Merci Gilles! Il y a aussi une autre photo où j'entre dans "Le Nouveau Monde"!



    RépondreSupprimer


  13. Bonsoir Matthieu d'Echirolles!


    J'ai découvert ton blog à partir d'autres blogs et j'ai pris un grand plaisir à regarder tes photos. Artistiques, étonnantes ou marrantes : j'aime beaucoup.


    Bravo pour le périple. C'est extra-ordinaire. J'attends le récit pour compléter les visuels. Je suis sûr que je ne serai pas déçu par les anecdotes! 


    A bientôt.


    Ghaudik.



    RépondreSupprimer


  14. Merci Ghaudik, j'ai commencé à rédiger le récit... pas sûr que ça passionne beaucoup de monde, mais je prends du plaisir à écrire tout ça!



    RépondreSupprimer


  15. Toute mes félicitations, je ne m'attendais pas à un si long voyage !


    Récupère bien !



    RépondreSupprimer


  16. Merci Titius, et bravo pour votre randonnée en Ecosse et en Angleterre, ça devait être chouette!



    RépondreSupprimer


  17. Trop bon ..... Ton terrain de jeu  va ce limiter et il va falloir un jour prendre le bateau...car l'amérique du sud de tend les bras ......



    RépondreSupprimer


  18. Mon rêve, c'est... je préfère pas le dire et garder certains secrets, mais je suis content que vous laissiez un message, Docteur Pierre Romanet: je me souviens de la grimpée du Granier 2008, ma
    dernière compétition, et de vos petits messages toujours très sympatiques (et de votre reportage qui me faisait rêver sur l'Islande).


    A un de ces jours sur les routes...



    RépondreSupprimer
  19. Planète Chartreuse Cyclosport15 janvier 2017 à 06:48



    Superbe voyage! Pas évident de faire un tel périple seul, sans compter que tu es passé dans des coins pommés. Bravo pour l'avoir fait en tout cas!



    RépondreSupprimer


  20. Merci beaucoup. Je suis admiratif de ton investissement dans le cyclisme.


    Très franchement, en 92 jours, j'ai moins souffert de la solitude qu'en trente minutes de déplacement en tramway dans l'agglomération grenobloise: j'ai rencontré beaucoup de gens et le fait de
    découvrir chaque jour de nouvelles choses apporte une certaine plénitude.



    RépondreSupprimer


  21. Bravo pour cet immense périple et merci pour ces magnifiques photos !


    Il faut à mon avis être vraiment très fort à la fois mentalement et physiquement pour mener à bien ce type de voyage seul.. 


    Bonne continuation et vivement le récit !



    RépondreSupprimer


  22. Thanks. Certains commentaires sont trop élogieux et vraiment très généreux, merci!


    Je vais essayer de rédiger ce récit que certains semblent déjà attendre.


     



    RépondreSupprimer


  23. Grace a Olivier, je découvre ton blog!


    Trop belles tes photos


    J'aime ta façon de pratiquer, bravo!



    RépondreSupprimer


  24. Merci beaucoup!


    Je suis impatient d'aller découvrir ton blog!



    RépondreSupprimer


  25. C'est avec beaucoup d'admiration que je decouvre tes aventures de blog-trotteurs.


    L'idée de l'itinerant à vélo est vraiment seduisante, les photos sont superbes et tres bien cadrés.


    Ayant eu pour ma part une pratique du vélo plutot competitive jusqu'a present, je me laisserai bien tenté par une telle experience et changer ma facon de pratiquer le cyclisme (ca sera bien sur
    en miniature pour la premiere, un Chambery-Alencon par exemple).


    Les 5Okgs du portage, ca doit etre technique à piloter ! Tu preferes ce type de chargement plutot que les modeles de remorque que l'on voit de plus en plus apparaitre sur les routes ?


    Tu as fait allusions à des anecdotes amusantes mais est-ce qu'il n'y a pas eu des moments de galere ?


    Au plaisir de te lire !


    Olivier.



    RépondreSupprimer


  26. Je raconterai tout ça; merci pour ton message! Moi aussi, j'essaie de me dégager de l'esprit de compétition qui me tentait à mes débuts en 2008, et je crois que c'est mieux de rouler pour le
    plaisir, pour être avec la nature...


    A un de ces jours peut-être?



    RépondreSupprimer


  27. tout simplement magnifique !


    felicitation pour ce superbe exploit et pour les photos ! tu doit avoir des souvenir plein la tete !!



    RépondreSupprimer


  28. Je vais essayer de partager par écrit une partie de mes souvenirs, mais c'est du travail.


    Merci Franck



    RépondreSupprimer


  29. comme Olivier, je reviens te faire un clin d'oeil sur ton beau voyage, très chouette à suivre tes aventures, tu mets des bulles bien pétillantes sur la toile,


    bonne route


    Jaky


    un pigeonnier sur pilotis



    RépondreSupprimer


  30. Salut Jaky


    Intéressant ce pigeonnier... où aller pour le voir?



    RépondreSupprimer
  31. YVES D'ANNECY15 janvier 2017 à 06:48



    Quel beau voyage, félicitations - 11300 km en 90 jours c'est pas mal et surtout avec tous tes bagages. Je vois que tu aimes l'aventure en solitaire. J'imagine que tu as été confronté à tous les
    climats. Bonne continuation Yves



    RépondreSupprimer


  32. Merci Yves. En effet, les variations climatiques furent importantes entre le Sud (je suis descendu jusqu'au 35ème parallèle) et le Nord (53ème parallèle vers Bremerhaven).



    RépondreSupprimer


  33. Merci pour la très belle et longue balade ! je me suis permis de te faire un petit clin d'oeil sur mon blog !



    RépondreSupprimer


  34. Merci Olivier, c'est très sympa!


    Je vais aller voir ce que tu as fait cet été sur ton blog: d'avance, je sais une chose, je vais me régaler (comm d'habitude).


    A une prochaine: on finira bien par se croiser!



    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire